Δ Haut de page
Claude Terranova commence très jeune l'apprentissage du piano. A 13 ans son père l'initie à la composition, puis le remet entre les mains de Julien Falk. Il poursuit sa formation avec Marie-Claire LAROCHE (assistante d'Aldo CICCOLINI au C.N.S.M.) pour le piano, et Solange CHIAPPARIN (professeur au C.N.S.M.) pour l'écriture et la composition.
Mais c'est le jazz qui le passionne déjà. Il rencontre Christian Rameil (pianiste chez Claude Luter) et travaille avec lui sur les rouleaux d'Art Tatum. Par la suite il joue dans le quartet de Claude Tissandier, puis fonde le “FUNK JAZZ QUARTET” avec le saxophoniste Claude Braud. Parallèlement, il improvise pour le Groupe de Recherche Chorégraphique de l'OPERA DE PARIS, et joue pour de nombreuses compagnies contemporaines invitées.
A 22 ans, sa route croise celle du “QUINTETTE DE SAXOPHONES DE PARIS” dont il deviendra l'arrangeur principal. Pour ce quintette, il compose “MÉTAMORPHOSE” pour 5 saxophones éditée sur disque (Corelia) au côté de pièces de Lucie Robert, Jean-Michel Defaye, et Jean-Claude Naude. Passant de l'orchestration classique aux synthétiseurs, il signe et enregistre l'intégralité de la musique de synthèse du spectacle scinéscènique “MILLE ANS DANS LES ARBRES” (homologue du “PUY DU FOU”) en BELGIQUE. Il crée ensuite le duo “TERRANOVA-SOUVERBIE” (piano, basse) qui sera primé au concours de la Défense, joue avec le “NORTHCIL QUARTET” du compositeur et arrangeur Louis Vigneron (Triptyque Orchestra), monte un trio avec Claude Mouton et Olivier Le Goas. Enfin on peut l'entendre aux claviers dans le sextet de Abdou M'Boop avec Etienne M'Bape. Sont travail auprès du “QUINTETTE DE SAXOPHONES DE PARIS” se poursuit; Il participe à l'enregistrement d'un album au coté de Martial Solal avec Guy Pedersen et Daniel Humair. Dans le même temps, il co-signe une musique de film (court métrage) avec Djamel Allam.

Une collaboration étroite de plusieurs années implique ensuite Claude Terranova dans deux projets conséquent. Le premier avec Pierre Blanchard autour du disque “GULF STRING” pour lequel il est à la fois compositeur, arrangeur et interprète avant de se joindre au violoniste à l'occasion de nombreux concerts. Le second avec le bassiste Pascal Teillet, où il s'immerge avec bonheur dans un bain multi-ethnique, réalisant, après un gros travail de composition et de programmation, l'album “TOUKOULEUR”.
Le groupe composé de Claude Terranova (piano, claviers), Pascal Teillet (basse), Cyril Atef (batterie) et Arnold Moueza (percussions), est un formidable Catalyseur d'énergies artistiques qui rassemble au grès des enregistrements ou des concerts des invités comme : “King” Mensah, Papa Wemba, Jean Philippe Darry, Annick Tangora, Sclavic, Cirius Martinez, Katia Vernek (voix), “Magic” Malik (Flûte), Peter Tollo, David Boato (Trompette), Guillaume Naturel (Saxophone)….
Artiste en perpétuelle recherche, c'est avec enthousiasme qu'il fusionne avec l'univers d'Alfrédo Arias. Ce musicien de jazz signe ainsi la musique du “FAUST ARGENTIN”, ainsi que celle d'un spectacle crée exclusivement pour le Canada. Outre la composition, Claude Terranova assure la direction musicale des spectacles d'Alfrédo Arias et dirige des artistes comme: Frédéric Briet Bargeon, Thierry Arpino, David Venitucci, Sylvain Gagnon (bassiste du trio de Joey Calderazzo), Haydée Alba, Alma Rosa, Osvaldo Calo, etc.

Par ailleurs, on le retrouve dans différents contextes: sur la grande scène de la fête de l'humanité, il est pianiste et arrangeur en compagnie de Philippe Servin, pour le spectacle “ARAGON” avec: Sapho, Jean Guidoni et Philippe Léotard.
Pour la création d'un disque regroupant des compositeurs de jazz Français avec : Eric Barret, Jean-Louis Chautemps, François Jeanneau, Faton Cahen et Yochk'o Seffer, il est à la fois compositeur et pianiste.


Sa route va de nouveau croiser celle d'une formation d'anches. A trois reprises, les virtuoses du quatuor “EDISON” lui demandent d'écrire des pièces originales pour leurs albums. Pour ces quatre clarinettistes, Claude Terranova compose “NUIT BLANCHE”, “OPIUM”, et la “GERSHWIN'S SUITE”.
On peut également l'apprécier auprès de Philippe Maté, au sein du quartet du saxophoniste Anglais Pete Osborne, en tant qu'invité du big band “VENTS CONTRAIRES” de Louis Vigneron, en compagnie du guitariste Christophe Rime, avec l'extravaguant trio TLB (Terranova, Lété, Bonfils), ou encore en piano solo, spectacle mosaïque de ses multiples expériences.
B I O G R A P H I E

 

Haut de page Δ