Δ Haut de page
Enfin un disque de jazz qui fait du bien aux oreilles, présentant autre chose qu'une musique pour midinettes, pour baba-cool habitués des hit-parades, ou pour intellectuels persistant à donner des explications sur des choses ou des notes qui n'en demandent pas autant.Le nom de ce superbe album enregistré en France est “Triple Cross”,fruit de la rencontre de trois musiciens qui ont pris plaisir à interpréter des morceaux de leur composition, de façon spontanée et sans partition.
Pas de crainte à avoir, car improvisation ne rime pas forcément avec mouvement” free” mais avec un style rappelant celui du groupe E.S.T, ou le Trio de Brad Meldhau. Et à ce niveau, reconnaissons qu'il a pire comme référence musicale Chaque membre du trio jouit d'ailleurs de la possibilité de s'exprimer tout aussi librement au sein du groupe que lors des prises de solo. Un pour tous, tous pour un. Pas de premier, pas de dernier. Rien que du jazz, et du bon jazz. Le groupe porte le nom de TLB, soit la fusion des initiales de ces trois musiciens de la place, qui n'ont rien de débutants. Ici ça sent l'expérience, le plaisir de jouer, de prendre son pied et d'emmener l'auditeur dans le bonheur de la première à la dernière note.
TLB avec T comme Claude Terranova.Personnage haut en couleurs, touche à tout du jazz, aussi brillant dans ce registre tonique et personnel qu'il était romantique dans son album précédent” Évanescence”.Un artiste de grande classe. Pas de maniérisme, pas d'effet de manche, Rapide et efficace. Côte d'amour: dix sur dix
TLB avec L comme Christian Lété ,batteur et percussionniste polymorphe, peut-être le plus discret du trio ce qui n'enlève rien à ses qualités intrinsèques Enfin TLB, c'est aussi le B de Tony Bonfils ,surprenant et excellent bassiste à l'aise dans l'art de distiller le rythme de base de cette musique improvisée que dans celui de naviguer dans ses propres soli.
Triple Cross est donc un excellent album qui plaira autant au connaisseur qu'au novice qui désire faire ses premiers pas sur la planète jazz. De l'impro libre, mais qui reste néanmoins bien régulée par le répertoire composé des partitions personnelles du trio mais aussi par ces reprises étonnantes des Beatles, de Gershwin et de Miles Davis. Rien que du bon et du très bon.Un album hautement recommandable qui sera probablement une des agréables surprises des sorties jazz 2009.

Etienne Payen
"Atteindre le bonheur avec........"
Presse autour du T
LB
P R E S S E
« Imaginatif »

Un joli disque de trois complices qui jouent ensemble depuis plusieurs années. Cela s'entend. Ils savent créer des climats, raconter des histoires..… Les musiciens brodent sur les mélodies qu'ils inventent en studio (celles de la plaine, de lettre ouverte).
En outre ce trio très soudé improvise brillamment sur des standards, des thèmes dont ils brouillent les pistes et qu'ils rendent parfois méconnaissables. Un piano chante et invente au diapason d'une contrebasse et d'une batterie en phase.
Ce jazz sincère et inspiré s'écoute avec plaisir.

Pierre de Chocqueuse.
« Batteurs et trios : André Ceccarelli et TLB »

Q
uelles sont les spécificités de ce trio ? Une question à se poser tant la formule piano-contrebasse-batterie est courante aujourd'hui.
On comprend vite que le jeu collectif est la priorité dans cette formation. C'est même l'élément constructeur puisque les structures sont minimales et que la musique s'écrit dans l'instant à travers les improvisations. Le plus étonnant dans ce trio, c'est que cette spontanéité n'exclut pas pour autant la mélodie, les rythmes, et les repères harmoniques. Ces trois musiciens ont intégré des codes implicites qui permettent la construction de formes dans l'instant.
La qualité du jeu individuel est aussi une des caractéristiques de TLB : Claude Terranova, pianiste ouvert et sensible, Tony Bonfils, contrebassiste à l'expertise largement reconnue. Nous nous arrêterons plus particulièrement sur la prestation remarquable de Christian Lété, batteur dont l'efficacité et la valeur proviennent d'une approche globale de la percussion qui lui permet de poser les bonnes touches de couleur là où il faut par un usage subtil des cymbales et de quelques accessoires finement dosés (l'intoduction de Giant Steps : clochettes et piano)… Le retrouver dans ce contexte est un vrai plaisir !

Thierry Giard
Voilà trois musiciens au CV bien rempli… Il y a huit ans, ils formèrent le trio TLB où, unis par leurs expériences autour du jazz, ils voulaient donner libre cours à leur passion pour l'improvisation. Leur crédo est la création en temps réel et la musique de l'instant présent. Ce disque est donc enregistré dans les conditions du Live pour préserver cette spontanéité qui est la marque de fabrique de TLB.

Le résultat est une réussite, tant les trois musiciens, dont le bagage technique n'est plus à vanter, réussissent à jouer d'une seule voix. Si la majeure partie du répertoire est composé d'originaux, signalons aussi quatre reprises subtilement détournées (Giant Steps, Solar, Summertime et Michelle) où la mélodie, à demie masquée par l'arrangement, joue à cache-cache avec l'auditeur.

Un vrai trio !


Philippe Vincent.
Haut de page Δ
Homepage
Au-delà de l'improvisation… la poésie.

TLB
, c'est Terranova-Lété-Bonfils et une bonne nouvelle pour le jazz. Triple Cross nous fait découvrir sa musique percussive et convaincante, dotée d'une esthétique propre, où la poésie et l'improvisation mélodieuse l'emportent sur la technicité et l'énergie.
Pour vous en parler, Matias Kusnierz et Jérôme Gransac se sont retrouvés à l'Alouette dans le XIIIème arrondissement de Paris. (Lire la suite de l'article)
TLB Trio
Solo
Toukouleur
Presse Généraliste